La réalité virtuelle, un réel business

le
2
La réalité virtuelle, un réel business
La réalité virtuelle, un réel business

C'était de l'ordre du fantasme il y a quelques années. C'est en passe de devenir notre quotidien. La réalité virtuelle a fait un énorme bond en avant en quelques mois. Selon la banque Goldman Sachs, le marché pourrait valoir plus de 100 Mds$ dans cinq ans. Un marché gigantesque.

 

Avant, cette technologie s'adressait aux ingénieurs, notamment dans l'automobile. Aujourd'hui, tout le monde a vocation à l'utiliser. « Il y a vingt ans, ça existait déjà — en moins bonne qualité — et valait 10 000 €. Aujourd'hui, c'est 700 € le casque ! Cela s'est démocratisé, et je suis sûr que la technologie va encore évoluer et s'améliorer », prophétise Daniel Mestre, directeur de recherche au Centre de réalité virtuelle de la Méditerranée. Si aujourd'hui les jeux vidéo sont en première ligne, tous les secteurs de l'économie commencent leur mutation.

 

Nexity propose de visiter virtuellement les appartements avant de se déplacer physiquement. La start-up Virtualis a conçu un logiciel qui permet de soigner le mal de mer ou le vertige. L'immobilier, la santé, mais aussi l'automobile ou le tourisme : l'engouement gagne tous les pans de l'économie. Car la réalité virtuelle n'est plus un simple gimmick de geeks, mais un argument qui peut faire la différence au moment de conclure une vente.

 

 

«Ça nous aide à conclure des ventes»

Maïwenn, vendeuse à l'agence Thomas Cook

 

La scène peut surprendre. Mais elle va devenir courante. Rolla Boulad tourne la tête à droite, à gauche, en haut, en bas. Elle est en train de visiter — virtuellement — l'hôtel dans lequel elle compte poser ses valises. Devant ses yeux : le Google Cardboard. Un simple boîtier cartonné, dans lequel on pose un smartphone qui permet d'avoir une vue à 360 degrés. Thomas Cook l'utilise depuis 2014 dans ses principales agences. L'idée : faire découvrir ses établissements Jet tours aux clients. Se rendre compte de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot il y a 5 mois

    OK. Rien de nouveau sous le soleil. Si la realite virtuelle c'est une modelisation en 3D ou on peut se balader, ca a 10 ans. Ca me rappelle les lunettes 3D il y a 5 ans: toutes les TV, toutes les cartes graphiques avaient des lunettes 3D. Resultat: combien de gens regardent des films ou jouent avec des lunettes 3D? Personne. Ca ne rend pas un film ou un jeu meilleur, ca rajoute un truc sur la tete. Merci GS.

  • bpasseri il y a 5 mois

    La France déjà n°1 mondial de la réalité virtuelle depuis 2012, avec un gouvernement 100% virtuel tous les jours, et ça marche