La RDC fait état de plusieurs cas de fièvre Ebola

le
0

KINSHASA, 24 août (Reuters) - La République démocratique du Congo a annoncé dimanche avoir identifié plusieurs cas de fièvre Ebola dans la province d'Equateur, dans le nord du pays. Deux des huit cas de fièvre mortelle enregistrés dans cette province et qui ont fait l'objet de tests se sont révélés positifs au virus Ebola, a déclaré le ministre de la Santé de RDC, Felix Kabange Numbi. Plusieurs dizaines de personnes sont mortes ces dernières semaines d'une fièvre hémorragique dans la région mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi qu'il ne s'agissait pas la fièvre Ebola. "Je déclaré une épidémie d'Ebola dans la région de Djera, dans le territoire de Boende, dans la province d'Equateur", a dit Felix Kabange Numbi lors d'une conférence de presse. Cette région se situe à environ 1.200 km au nord de la capitale, Kinshasa. Felix Kabange Numbi a précisé que l'un des deux cas positifs au virus Ebola concernait la souche Soudan, alors que l'autre associait la souche Soudan et la souche Zaïre, la plus létale. L'épidémie de fièvre Ebola qui a fait au moins 1.427 morts depuis mars en Afrique, principalement au Liberia, au Sierra Leone et en Guinée, concerne la souche Zaïre. L'OMS a déclaré jeudi que la maladie qui a tué au moins 70 personnes dans la province d'Equateur était une gastro-entérite hémorragique. Dimanche, un porte-parole de l'OMS a dit que celle-ci n'était pas en mesure pour l'instant de confirmer les résultats des tests annoncés par Kinshasa, précisant que ces tests avaient été réalisés par les autorités de RDC. (Bienvenu-Marie Bakumanya et Daniel Flynn,; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant