La RATP veut racheter une partie de Veolia Transdev

le
0
Son patron s'est entendu avec celui de la SNCF pour se partager un milliard d'euros d'actifs de leur concurrent.

LA RATP prépare l'avenir en misant sur ses filiales et tout spécialement sur RATP Dev, celle qui regroupe les activités de transport public réalisées en province ou à l'étranger. Cette structure pèse de plus en plus lourd dans le chiffre d'affaires du groupe, dont l'essentiel est réalisé par l'Epic, gestionnaire des transports en Ile-de-France.

Au premier semestre, RATP Dev a progressé de 23 % par rapport à l'année dernière à 365 millions d'euros, ce qui représente 14 % du chiffre d'affaires total du groupe RATP. Dans son ensemble, la RATP s'est contentée au premier semestre d'une augmentation de 4,5 % à 2,6 milliards d'euros.

Lundi, lors de la présentation des résultats semestriels, Pierre Mongin, le président de la RATP, a manifesté son envie de doper l'activité des filiales en profitant de la réorganisation du capital de Veolia-Transdev, que Veolia a déclenchée en annonçant son désengagement.

Pour la première fois, le dirigeant a reconnu être intéres

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant