La RATP face au casse-tête de l'incivilité

le
0
La Régie a réuni mercredi sociologues, policiers et élus pour lutter contre les comportements qui empoisonnent la vie des voyageurs.

Bousculés par un malotru qui entre dans une rame, énervés par une musique trop bruyante issue des écouteurs d'un voisin ou rattrapés par un chewing-gum laissé sur un siège. Chaque jour, dans les transports en commun, les Franciliens font les frais des incivilités des autres voyageurs. Ces petits tracas qui nous pourrissent la vie ne sont pas anodins pour la RATP, qui a tenu mercredi un forum réunissant des sociologues, la police des transports ou encore des responsables de la Régie pour avancer sur ce sujet. «Sur notre réseau, où voyagent chaque jour 10 millions de personnes, il ne s'agit pas de sous-estimer ces agissements», a lancé Pierre Mongin, président de la RATP, qui a annoncé solennellement qu'«il (était) de (leur) responsabilité de faire respecter l'espace public». Et depuis une quinzaine de jours, impossible de rater cette campagne intitulée «Restons civils sur toute la ligne», mettant en scène un buffle, une grenouille ou un lama, une poule ou un pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant