La RATP enregistre un recul de son trafic en Ile-de-France

le
0
Le réseau francilien, c?ur de métier de la RATP, lui a permis de dégager 266 millions d'euros de bénéfices en 2012.

Le groupe RATP a poursuivi sa croissance en 2012. En revanche, le trafic a marqué le pas sur le réseau francilien.

Mardi, lors de la présentation des résultats annuels du groupe, Pierre Mongin, le PDG de la RATP, a insisté sur la hausse de 6,1 % du chiffre d'affaires, à 5,2 milliards d'euros, notamment grâce aux filiales du groupe dont les contrats sont opérés hors d'Ile-de-France. En revanche, le résultat net du groupe, établi à 266 millions d'euros en 2012, n'est pas tiré de l'activité des filiales. Ces dernières n'ont dégagé que 15,5 millions d'euros de résultat net l'année dernière.

C'est l'Epic, le c½ur de l'activité de la RATP, qui a rapporté l'essentiel des bénéfices. Pourtant, le PDG de la RATP a noté qu'en 2012 le trafic francilien avait légèrement fléchi: une baisse du nombre des voyages de 0,5 % s'est produite. «C'est...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant