La radio numérique prend son essor

le
0
Le groupe NRJ lance une offre publicitaire qui intègre ses webradios.

NRJ s'occupe de tout: pour les peines de c½ur, il y a NRJ Broken Heart, et, pour célébrer une nouvelle conquête, NRJ Party Hits. La profusion de l'offre sur le Web est une lame de fond qui concerne aussi les radios numériques. Pour la première fois, l'OJD, organisme de certification bien connu dans le secteur de la presse mais qui mesure aussi le trafic des sites Internet, a établi la certification des radios numériques (ou webradios) en France.

Avec plus de 33 millions de sessions actives de plus de 30 secondes, NRJ place plusieurs de ses webradios dans le peloton de tête, mais aussi Radionomy (ABC Lounge, Hotmix Radio...), une plate-forme d'hébergement et de diffusion, ou encore FG et Radio Nova. Radionomy, réseau d'origine belge lancé en 2008, regroupe aujourd'hui 7000 radios. Leurs producteurs sont des passionnés du Tour de France, de la drum and bass, ou de talks en tout ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant