La radio NRJ relève ses tarifs pub de 30%

le
0
INTERVIEW - Jean-Paul Baudecroux, le PDG du groupe, estime que l'audience de la radio musicale pourrait encore nettement grimper.

Le président fondateur du groupe audiovisuel est résolument optimiste à la fois pour ses radios NRJ, Chérie FM, Nostalgie et ses chaînes de télé NRJ 12 et la future Chérie HD.

LE FIGARO.- En juillet, NRJ est devenue la première radio de France. Comment faire pour conforter cette position?

Jean-Paul BAUDECROUX.- La formule actuelle fonctionne très bien puisque toute la grille a progressé: du morning de Manu, qui a gagné 10% d'audience et rassemble chaque matin 2,8 millions d'auditeurs, à la soirée de Cauet, qui a gagné 82% de part d'audience. Surtout les tranches musicales en journée ont progressé de 20%. Ceci s'explique aussi par le fait que nous ayons rapatrié la recherche musicale du Maroc en France. Cette saison, nous allons capitaliser sur la matinale que nous avons renforcée avec l'arrivée de Stéphanie Loire et de Merlin. Nous séduisons de plus en plus de jeunes, ce qui a un effet d'entraînement puisque ce sont eux qui poussent leurs parents à écouter NR

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant