«La question du train de vie de DSK sera problématique» 

le
0
INTERVIEW - Directeur adjoint du département opinion de l'Ifop, Jérôme Fourquet analyse les traits d'image de Dominique Strauss-Kahn et soupèse ses chances de revenir dans le jeu politique.

LE FIGARO. - Même s'il revient blanchi, Dominique Strauss-Kahn ne va-t-il pas souffrir d'une image écornée ?

Jérôme FOURQUET. - Il est un peu tôt pour commenter. Si jamais DSK sortait blanchi de tous les soupçons, on peut imaginer qu'il y aurait un effet bénéfique sur son image et sa popularité en France. Il bénéficierait alors du statut de quelqu'un qui a été injustement traîné dans la boue. Ça peut toucher y compris les gens qui ne sont pas de sa sensibilité politique. Il peut y avoir de la sympathie et de la bienveillance. N'oublions pas qu'avant ces événements, il avait une très bonne image. Il pourrait donc revenir à une cote de popularité importante.

Mais entre-temps, il y a eu un grand déballage sur sa vie privée...

Oui, sur deux points : son rapport aux femmes et son rapport à l'argent et à son train de vie. En France, on n'est pas dans une culture puritaine sur le rapport aux femmes. Les Français ne sont pas très focalisés sur ce genre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant