«La qualité des marges tient à la qualité de nos positions commerciales», selon Gilles Schnepp, PDG de Legrand

le
0

(lerevenu.com) - Constatez-vous un rebond de l'activité sur vos marchés ?

Gilles Schnepp : Le premier trimestre montre une amélioration. Nous avons enregistré une croissance interne de 2%, contre 0,5% sur l'ensemble de 2013. Les nouvelles économies ainsi que la zone États-Unis/Canada ont poursuivi leurs bonnes performances. En Europe, hors France et Italie, nos ventes ont progressé de 11% à structure et taux de change constants. C'est une évolution très encourageante, même si nous avons été aidés par une base de comparaison favorable. Des pays en difficulté ces dernières années comme l'Espagne et le Portugal confirment leur rebond. L'évolution de nos ventes suit généralement et avec un certain décalage les indicateurs macro-économiques pays par pays.  

? PRIME AU LEADER

Qu'en est-il de vos deux principaux marchés, la France et l'Italie, représentant respectivement 21% et 11% des ventes ?

Gilles Schnepp : Ces marchés restent en repli mais nous percevons des signes d'amélioration. En France, l'activité de rénovation, qui représente près de 60% de nos ventes, fait preuve d'une bonne résistance. En Italie, où nous sommes leader depuis l'acquisition de Bticino en'89, les ajustements de stocks chez les distributeurs s'atténuent.

La rentabilité (20,2% de marge opérationnelle ajus

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant