La qualité de l'air s'améliore à Paris

le
0
INFOGRAPHIE - Les taux de deux polluants majeurs ont chuté de 80 % entre 1998 et 2008.

La qualité de l'air à Paris s'est globalement améliorée depuis dix ans. En 1998, la Préfecture de police (PP) avait mesuré l'exposition des Parisiens à la pollution atmosphérique, selon leur mode de déplacement - à pied, en voiture, en bus, à vélo ou en métro. La même enquête, menée dix ans plus tard, révèle une chute spectaculaire des taux de monoxyde de carbone, un gaz irritant, et de benzène, un cancérigène reconnu pour l'homme. «Pour ces deux polluants, la diminution est de l'ordre de 80 %, quel que soit le trajet effectué», indique Claudie Delaunay, responsable de l'étude au laboratoire central de la PP. Deux autres polluants - les particules et le dioxyde d'azote - sont cependant stabilisés à des niveaux préoccupants.

Selon Jean-Louis Léonard, député (UMP) et président du programme de recherche Predit qui a financé l'étude, «les progrès enregistrés sont dus à l'amélioration du parc automobile et des carburants, mais aussi aux normes europé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant