La puissante «connexion irlandaise» de la Maison-Blanche 

le
0
Les Irlandais occupent le haut du pavé au sein de l'exécutif américain

Vendredi dernier, à la Maison-Blanche, parmi les six hauts responsables qui commentaient pour Le Figaro le voyage de Barack Obama en Europe, trois au moins pouvaient revendiquer des racines irlandaises.

John Brennan, l'ancien espion de la CIA, devenu conseiller antiterrorisme du président, qui a toujours de la famille à Roscommon et qui ressemble bien à l'image qui colle aux Irlandais en Amérique : un personnage rugueux, bourru, mais avec une vraie épaisseur humaine. À ses côtés, Denis McDonough, le grand et mince conseiller adjoint pour la sécurité nationale, très pince-sans-rire sous ses airs de technocrate, dont les quatre grands-parents étaient nés en terre d'Irlande. Enfin Tony Blinken, conseiller de politique étrangère du vice-président, Joe Biden, qui a aussi une connexion irlandaise, non seulement par son patron, un Finnegan, mais également par sa femme. «Je pars avec le président bien sûr, c'est formidable, c'est un voyage historique !», s'exclam

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant