La publicité sur mobile tarde à décoller en France

le
0
Malgré sa part d'audience, l'Internet mobile ne capte que 6 % du marché publicitaire digital.

C'est un paradoxe qui fait trépigner d'impatience les professionnels du marketing mobile: alors qu'il représente désormais près d'un tiers de l'audience des sites Internet, le trafic sur smartphones et tablettes ne génère que 6 % des recettes publicitaires digitales (hors liens sponsorisés) en France. Au premier semestre 2012, les publicités sur supports mobiles (display uniquement, c'est-à-dire les bannières) ont atteint 21 millions d'euros net, contre 321 millions sur l'Internet fixe, selon l'Irep. En 2012, les recettes de publicité sur mobile pourraient représenter en France de 40 à 50 millions d'euros (toujours hors liens sponsorisés), contre 33 millions en 2011, soit une hausse de 20 % à 50 % par rapport à 2011. Une dynamique certes réelle - la plus forte du marché publicitaire - mais très loin de celle enregistrée aux États-Unis, où le display sur smartphones et...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant