La publicité sur le luxe sera-t-elle interdite en Chine ?

le
0
(lerevenu.com) - La chute de l'action Burberry, le 7 février, a sanctionné d'abord la démission inattendue du directeur financier, Stacey Cartwright, en poste depuis 2004. Pendant son mandat, les bénéfices ont doublé et le cours de Bourse a triplé.

Mais les investisseurs ont aussi prêté la plus grande attention à l'annonce, la veille, de la relance du projet du gouvernement chinois de réduire les inégalités sociales. L'une des dispositions, déjà évoquée, il y a deux ans, consisterait à interdire toute publicité télévisée et radio pour des articles de luxe. Si cette interdiction entre en vgiueur, les groupes français LMVH, L'Oréal et Hermès en pâtiront tout autant que Burberry. 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant