La publicité en ligne souffre en France, le mobile déçoit

le
0
Les investissements ont progressé de 5% en 2012, deux fois moins vite que l'année précédente. La tendance devrait être similaire en 2013, malgré les promesses du mobile.

Comme c'était redouté, le marché de la publicité en ligne a nettement ralenti en France en 2012. Longtemps associés à des croissances à deux chiffres, les investissements sur Internet n'ont gagné que 5%, pour atteindre 2,7 milliards d'euros nets, selon l'observatoire du Syndicat des régies Internet (SRI) réalisé par CapGemini Consulting. Moins que la croissance de 8% qui était attendue au début de l'année dernière.

«L'année a été extrêmement morose», a confirmé Eric Aderdor, président du SRI, lors d'une conférence de presse organisée mardi. Les investissements publicitaires, freinés durant la campagne présidentielle, n'ont pas redécollé par la suite. Les annonceurs les plus importants, notamment dans l'automobile et les télécoms, ont connu une année difficile et limité leurs budgets. Au...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant