La psychose de l?air conditionné

le
0
La psychose de l?air conditionné
La psychose de l?air conditionné
La hausse spectaculaire du nombre de climatiseurs dans les logements et les voitures est sans doute intrinsèquement liée au réchauffement climatique. Elle fait craindre des perspectives énergétiques calamiteuses.
Le gouvernement japonais a invité ses concitoyens à ne pas en abuser afin de s'épargner un blackout plus que probable en période estivale, sachant que seuls deux des cinquante-quatre réacteurs nucléaires nippons sont actuellement opérationnels. Ayant déjà consenti des efforts impressionnants en termes d'économie d'énergie pour des dizaines de millions d'entre eux, « atomophobie » aigue oblige, la v?u de Tokyo a été exaucé.
A l'échelle mondiale, l'air conditionné semble cependant avoir un bel avenir devant lui, les ventes de climatiseurs ayant par exemple augmenté de 13 % l'an passé par rapport à 2010. Y'a-t-il un lien de cause à effet avec le réchauffement climatique ? La communauté scientifique ne s'est pas encore penchée sur la question, mais l'hypothèse est (très) crédible et le secteur peut de toute façon se frotter les mains, les étés étant promis à devenir de plus en plus chauds et secs au fil des années.
Le caractère énergivore des climatiseurs n'en a pas moins de quoi inquiéter vivement les environnementalistes, qui pour la grande majorité d'entre eux ne savent sans doute pas que, rien qu'aux Etats-Unis, pays certes particulièrement glouton en la matière ? à lui seul, il consomme
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant