« La psychologie des marchés s'est radicalement retournée » (OFI AM)

le
0

Les marchés enchaînent les décrochages depuis plusieurs semaines. OFI AM s'interroge : le marché s'est-il engagé dans un mouvement de baisse conjoncturel ou durable ?
Les marchés enchaînent les décrochages depuis plusieurs semaines. OFI AM s'interroge : le marché s'est-il engagé dans un mouvement de baisse conjoncturel ou durable ?

Les marchés restent volatils et cherchent toujours une direction à suivre, à l’instar de la séance des 1er et 2 octobre, débutées en nette hausse avant de se retourner à la baisse en cours d’après-midi. OFI AM revient sur les raisons des doutes des dernières semaines.

OFI Asset Management note que « la visibilité se réduit » sur les marchés actions, alors que les indicateurs économiques habituels donnent des signaux contradictoires. « Les statistiques économiques américaines sont assez volatiles [à l’instar de celles sur l’emploi publiées le 2 octobre], la zone euro repart péniblement… et la communication de la Fed est également ambiguë ! », résume OFI AM. Sans compter que « la situation géopolitique est assez tendue », remarque la même source, même si cette question reste relativement peu influente pour les marchés.

Chine : problème systémique ?

La société de gestion s’interroge : « La Chine est-elle systémique ? ». La réponse pourrait sembler affirmative dans le sens où « le pays représente près de 15% du PIB mondial, et les pays émergents près de 50% ». Mais pour OFI AM, les craintes doivent néanmoins être relativisées car actuellement « les incertitudes sont plutôt de nature cyclique, et pas systémique », affirme la société de gestion.

« La Chine suit une évolution classique de progression économique : une période de décollage rapide alimentée par le secteur de la production, suivie par une phase où l’activité s’oriente vers le secteur tertiaire des services et de la consommation. Ceci induit naturellement une croissance moins forte, mais qui part d’une base plus élevée, et qui est plus qualitative. Cette évolution a été celle du Japon, puis de la Corée », affirme OFI AM.

Mouvement de baisse durable ou difficultés conjoncturelles ?

Une chose est sûre : le troisième trimestre 2015 a été celui où « la psychologie des marchés s’est radicalement retournée », remarque OFI AM.

Enclenchement d’un véritable mouvement baissier ou simple mauvaise passe conjoncturelle ? La société de gestion ne tranche pas. OFI AM remarque simplement que la situation actuelle peut encore correspondre à une simple « consolidation boursière conjoncturelle », comme ce fut le cas lors des mois d’été et d’automne « en 1990, 1998 et 2011 ». Ces trois années s’étaient caractérisées par une chute d’environ 20% de l’indice américain S&P 500 entre juillet et octobre. Pour rappel, depuis son dernier sommet en juillet 2015, le S&P 500 a perdu environ 10%.

Analyse technique : les supports tiennent encore sur certains indices

Le scénario d’une baisse seulement conjoncturelle des indices est dans une certaine mesure soutenue par l’analyse technique (analyse graphique), affirme OFI AM.

« Les tendances de moyen/long terme ne sont pour l’instant pas remises en cause car les supports/ résistances intermédiaires ont tenu », affirme la société de gestion.

Attention toutefois : OFI AM considère que le support de long terme sur l’Eurostoxx 50 se trouve dans « la zone de 2800/3000, puis de 2500 [points] ». Or, l’indice se trouve aujourd’hui encore au seuil des 3000 points. De ce point de vue, l’indice européen doit soit rebondir tout de suite, soit sa tendance haussière de long terme risque d’être remise en cause, et l’indice pourrait alors se diriger vers les 2500 points, soit une baisse d’encore 15% environ par rapport aux niveaux actuels.

Les supports et résistances graphiques restent sujets à interprétation, alors que d’autres analystes considéreront que d’importants supports de long terme ont été cassés lors de la séance du 24 août.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant