La psychologie contre la migraine de l'enfant

le
0
La thérapie cognitivo-comportementale améliore la prise en charge des migraines chroniques de l'enfant et restreint l'abus d'antidouleurs.

Souvent méconnus chez le patient jeune, les maux de tête chroniques toucheraient près de 15% des enfants en France. Les migraines chroniques en sont la forme la plus sévère. Heureusement rares (1,75% des moins de 18 ans), elles se caractérisent par plus de 15 épisodes migraineux par mois et sont considérées par l'OMS comme l'une des vingt premières causes d'invalidité dans le monde. Ces pathologies très douloureuses entraînent souvent les patients vers une escalade médicamenteuse. L'augmentation continue des prises et doses d'anti-douleur pour obtenir le même effet finit par engendrer des migraines résistantes à tous traitement. Des abus qui expliquent l'intérêt du corps médical pour les thérapies non médicamenteuses.

S'intéressant à ces méthodes alternatives, des chercheurs du centre de la migraine de l'hôpital de C...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant