La psychogénéalogie pour soigner sa lignée

le
0
Explorer «l'inconscient transgénérationnel» amène à repérer des événements répétitifs dans l'histoire d'une famille. Et de pouvoir s'en libérer.

Pour beaucoup, l'enquête généalogique est un hobby anodin: un sondage récent (genealogie.com, avril 2010) révélait que 61% de nos concitoyens font ou ont fait des recherches sur leur clan familial... Mais, pour les professionnels du psychisme qui admettent l'existence d'un inconscient transgénérationnel, et travaillent avec l'outil de la psycho­généalogie, cette exploration reste rarement sans conséquence.

À enquêter sur ses parents et ascendants, on découvre des événements tragiques, des trahisons secrètes, des zones floues qui, n'ayant pas été dits, n'ont pas été digérés et deviennent «des patates chaudes qui passent de génération en génération tout en brûlant les mains au passage», selon l'expression d'Anne Ancelin Schützenberger, papesse de la psychogénéalogie en France, qui vient de publier un petit carnet, Exercices pratiques de psychogénéalogie (Éd. Payot).

Ainsi, en regardant de plus près dans sa lignée paternelle, Marie a découvert

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant