La psychiatre d'un meurtrier condamnée à du sursis

le
0
Le médecin était poursuivi pour homicide involontaire après avoir certifié que son patient n'avait pas de pathologie mentale. Ce dernier avait tué à coups de hachette un proche à Gap, en 2004.

Une première dans le monde médical en France. Poursuivie pour homicide involontaire après le meurtre commis par l'un de ses patients schizophrènes, une psychiatre de 58 ans, Danièle Canarelli, a été condamnée mardi à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Marseille.

Danièle Canarelli, médecin pratiquant à l'hôpital marseillais Edouard-Toulouse, a également été condamnée à verser respectivement 7500 euros et 1000 euros à Michel et à Claude Trabuc, les deux fils de la victime de Joël Gaillard, le patient suivi par la psychiatre.

Suivi par Danièle Canarelli depuis sa première hospitalisation en 2000, l'homme de 43 ans s'enfuit à l'occasion d'une consultation avec cette dernière, le 19 février 2004. Vingt jours après sa disparition, il se ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant