La prostitution et la drogue bientôt prises en compte dans le PIB français ?

le
69
La comptabilisation des revenus générés par les activités illicites pourrait augmenter le PIB de plus de 3 %.
La comptabilisation des revenus générés par les activités illicites pourrait augmenter le PIB de plus de 3 %.

Comme l'Italie et le Royaume-Uni, la Belgique vient de déclarer qu'elle allait désormais intégrer l'argent issu de la prostitution et du trafic de drogue au calcul de son produit intérieur brut (PIB). Les annonces successives de ces pays de l'Union européenne ont étonné, tant l'idée semble surprenante, mais elles résultent pourtant d'une obligation européenne. En février dernier, Eurostat, un institut statistique communautaire rattaché à la Commission européenne, a édité un règlement qui impose aux États membres de prendre en compte les activités illicites dans le calcul de leur PIB. Si certains pays se sont précipités, ravis de trouver un nouveau moyen de gonfler leur croissance, d'autres sont frileux, voire réfractaires, à l'idée d'intégrer les revenus de l'économie souterraine à leur PIB.

Un souci d'équité

La France, et donc l'Insee, se refuse à incorporer l'argent généré par des activités "exercées sous la contrainte" à sa richesse effective. Pourtant, l'enjeu d'un tel calcul est important. Tout d'abord, il permettrait à la France de doper sa croissance, puisque, d'après les estimations, le PIB français augmenterait de plus de 3 %. D'autre part, Bruxelles avance principalement un souci d'équité, puisque, la participation des États membres au budget européen étant calculée en fonction du PIB, il n'est pas équitable que certains pays prennent spontanément en compte l'économie souterraine, comme les Pays-Bas, alors que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mercredi 11 juin 2014 à 13:15

    On ne risque pas de finir de commémorer.

  • pierry5 le mercredi 11 juin 2014 à 13:14

    La déchéance la plus complète, c'est pour quand l'an 400 quand le monde civilisé pour cette époque à sombré dans la plus grande misère pendant 13 siècles.

  • M2711013 le mercredi 11 juin 2014 à 13:00

    DSK sauveur de la croissance, quoi ! quand je pense que la "Vallaud-Belkacem" veut pénaliser les clients de la prostitution ? faudrait accorder vos violons les cocos ! avant de vous y retrouver, au violon, quand un tribunal populaire vous aura embastillé à vie !

  • M2711013 le mercredi 11 juin 2014 à 12:58

    caisse (...) que t'avais mangé idem12 ? ça p u e le socialo jusque chez moi !!!

  • M2711013 le mercredi 11 juin 2014 à 12:53

    2 ans de socialisme, et voilà le résultat !!! quelle déchéance, quelle honte pour le "ptigros" !!! j'en ai la nausée.

  • M7562359 le mercredi 11 juin 2014 à 12:30

    A quand les charges sociales et la TVA pour les p...rostituées? Combien la passe? Avec ou sans facture, sans oublier le n° de TVA europeéenne pour ces demoiselles. MDR

  • a.laroc2 le mercredi 11 juin 2014 à 12:20

    à combien sont payés tous ces technocrates pour nous pondrent de pareille inepties il faut virer tous ces politicards qui se gobergent à longueur de vie sur notre dos refaire la constitution francaise et européenne et rendre tout homme politique responsable de ces actes civilement et pénalement supprimer l'immunité

  • perkele le mercredi 11 juin 2014 à 11:17

    ça m'étonne pas que les anglais se soient rués sur la combine pour faire gonfler leur PIB et pavaner auprès des voisins

  • Gary.83 le mercredi 11 juin 2014 à 10:55

    y a déjà l'argent des jeux !!!

  • michevey le mercredi 11 juin 2014 à 10:34

    La prise en compte de ces activités marginales va augmenter notre PIB, donc notre contribution au budget européen. Ce qui revient à dire que les français qui travaillent et qui paient des impôts vont être encore plus sollicités et vont payer pour les dealers et les macs qui eux ne payent rien ! Bravo pour cette Europe de merd.....! 10% de plus pour le FN....!