La proportion de fumeurs à un plus bas historique aux Etats-Unis

le
0

ATLANTA, 26 novembre (Reuters) - La proportion de fumeurs parmi les adultes aux Etats-Unis n'a jamais été aussi basse depuis les premières statistiques sur le sujet, apparues en 1965, a annoncé mercredi le Centre fédéral pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) basé à Atlanta. En 2013, selon le CDC, 17,8% seulement des adultes fumaient aux Etats-Unis contre 20,9% en 2005 et 42,4% en 1965. La baisse se retrouve également dans la consommation moyenne par fumeur, passée de 16,7 cigarettes par jour à 2005 à 14,7 l'an dernier. Ce recul est attribué aux effets conjugués d'une hausse des prix, des politiques d'interdiction de consommation dans un nombre croissant de lieux et des campagnes de sensibilisation aux méfaits du tabac. Le CDC ne mentionne pas en revanche un effet "cigarette électronique", qu'il déconseille du fait de l'absence d'études sur ses conséquences à long terme. "Nous devons amplifier ce déclin", a déclaré Brian King, principal conseiller scientifique du CDC sur les questions liées au tabac. Les autorités américaines se sont fixées pour objectif de réduire la proportion des fumeurs à 12% de la population adulte d'ici 2020. La première étude officielle mettant en garde contre la nocivité du tabac aux Etats-Unis remonte à 1964, lorsque le "Surgeon General", chef des services de santé fédéraux, a publié un rapport établissant un lien entre tabagie, cancer du poumon et décès prématuré. (voir ID:nL6N0KH38X ) (Jonathan Kaminsky et G Crosse; HP André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant