La propagation du virus Ebola ralentit au Liberia, selon l'OMS

le
0

GENEVE, 29 octobre (Reuters) - Le rythme de propagation du virus Ebola semble ralentir au Liberia, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie, a déclaré mercredi Bruce Aylward, sous-directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les décès liés à la maladie sont en recul tandis que les cas confirmés stagnent, a-t-il précisé. "Avons-nous le sentiment que la réponse est en train de prendre le dessus sur le virus ? Oui, nous observons un ralentissement du rythme d'apparition de nouveaux cas", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. Le Liberia concentre avec la Guinée et la Sierra Leone l'essentiel des cas de fièvre Ebola enregistrés depuis la confirmation de l'épidémie, en mars dernier. Au total, l'OMS a recensé 13.703 cas, dont plus de 5.000 mortels, a ajouté Aylward. (Tom Miles; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant