La promesse de l'algue

le
0
Carburant, nourriture, valorisation du CO2, traitement des rejets, les micro-algues seront-elles la nouvelle grande ressource de la planète ? Après la conquête de l'ordinateur et de ses réseaux au XXème siècle, celle de la mer représente-t-elle le prochain défi technologique du XXIème ? Reportage.

Tout semble placé sous le signe de l'eau à Townsville, paisible bourgade du Queensland, épinglée en haut de la côte est de l'Australie. L'océan cerne le voyageur tandis qu'une inlassable pluie ne lui laisse aujourd'hui aucun répit. Cet univers aqueux le poursuit jusque sur le campus de la James Cook University (JCU). Ici, on est à la pointe de l'étude du monde maritime. L'endroit n'a rien à voir avec la Calypso du commandant Cousteau et ses marins savants. L'un des plus étonnants laboratoires de la JCU offre en effet un visage beaucoup moins romantique: il ressemble à une exposition de piscines comme on en trouve dans les périphéries des grandes villes méridionales. D'énormes bassins en plastique thermoformés remplis d'une substance verdâtre, qui a du être un jour de l'eau, nourrissent l'activité d'une armada de chercheurs en bottes en caoutchouc. L'anglais se parle avec de multiples accents, car les membres de cette équipe viennent d'Allemagne, d'Autriche, de Gran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant