La production mondiale de vin au plus bas depuis 15 ans

le
0
Les vendanges ont été très faibles en Argentine, où la production a été amputée de quatre millions d'hectolitres.

Le vin va-t-il devenir un produit de luxe, dont la demande dépasserait l'offre? En tout cas, cette année, les vendanges ne suffiront pas à satisfaire toute la clientèle. Selon l'OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin), la production descendra à un niveau très faible: 248 millions d'hectolitres. Un plancher jamais atteint depuis quinze ans, qui marque un recul de 6 % par rapport à 2011. En France, par exemple, la production n'a atteint que 40 millions d'hectolitres, en chute de 19 %. Les vendanges ont également été très faibles en Argentine, où la production a été amputée de quatre millions d'hectolitres.

Et la production s'étiole aussi en Nouvelle-Zélande. Heureusement, quelques nations comme les États-Unis ont eu une bonne récolte (20,5 millions d'hectolitres, en hausse de 7 %).

Or la consommation, sans connaître un dév...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant