La production du poireau très affectée par la météo

le
0
Les rendements ont diminué de près de 20 % par rapport à 2011. Les prix grimpent.

Le temps froid et humide a beau être propice à la dégustation du poireau, il l'est beaucoup moins pour sa production. Et donc pour son prix... «Les poireaux gorgés d'eau dans des terrains boueux rendent pénibles et difficiles les conditions de récolte», avoue Patrick Groualle, de l'AOP poireaux de France. «Du fait d'une météo atypique, les rendements sont annoncés en baisse pour la campagne 2012-2013 alors qu'ils étaient élevés lors de la campagne précédente», indique de son côté l'Agreste, le service de statistiques du ministère de l'Agriculture. D'après Bernard Guillard, président national de l'AOP poireaux et maraîcher installé dans la baie du Mont-Saint-Michel, la chute de production atteindrait«au moins 20 %» par rapport aux 170 000 tonnes récoltées l'année dernière.

Importations du Benelux

Les cultures de ce légume très apprécié dans une soupe vichyssoise,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant