La probité de Ferrand "pas en cause", dit une source à Matignon

le
26

PARIS (Reuters) - La probité de Richard Ferrand n'est "pas en cause" après des révélations du Canard enchaîné sur les anciennes activités professionnelles du ministre de la Cohésion des territoires, a-t-on déclaré mardi à Matignon.

L'hebdomadaire rapporte dans son édition à paraître mercredi que les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était alors le directeur général, ont loué à partir de 2011 des locaux, à Brest, appartenant à une société détenue par sa compagne.

Le Canard enchaîné précise que cette pratique n'a rien d'illégal.

"L'honnêteté de Richard Ferrand n'est pas en cause. Personne ne conteste que cette opération a été profitable aux Mutuelles de Bretagne", a-t-on réagi à Matignon.

"Cette opération s'est faite dans la plus complète transparence. Tout le monde est d'accord pour saluer le bilan de Richard Ferrand aux Mutuelles de Bretagne", a-t-on ajouté.

Dans l'entourage du Premier ministre, on déclare qu'un courrier à en-tête du conseil d'administration des Mutuelles de Bretagne prouve que la nature des relations entre Richard Ferrand et sa compagne, bénéficiaire de l'appel d'offre mieux disant, était connue.

Quant à un départ de Richard Ferrand du gouvernement, "la question ne se pose pas", insiste-t-on à Matignon.

Le ministre, nommé la semaine dernière, a fourni des explications similaires au Canard enchaîné.

"C'était la proposition la moins chère ! Le prix était conforme au marché et rien n'a été caché : tout le monde savait que cette SCI était la propriété de ma compagne", a déclaré ce proche d'Emmanuel Macron, cité dans l'hebdomadaire.

Richard Ferrand a dirigé les Mutuelles de Bretagne des années 1990 à 2012 avant de devenir député du Finistère sous l'étiquette du Parti socialiste puis l'un des bras droits d'Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle.

Selon le Canard enchaîné, le lien entre Richard Ferrand et la gérante de la SCI dénommée Saca ne figure pas sur le procès-verbal de la réunion du conseil d'administration des Mutuelles de Bretagne durant laquelle l'offre a été retenue, en 2011.

Toujours selon le journal, la société a mis à disposition des Mutuelles de Bretagne des bureaux d'une surface totale de 379 m2 pour un loyer annuel de 42.000 euros.

(Michel Rose et Simon Carraud, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR il y a 9 mois

    bien sur il n est pas coupable c est un politicien d un groupe qui se dit propre mais pas les responsables que les petit qui colles les affiches qui fond les larbins

  • CHCB99 il y a 9 mois

    Un loyer hyper juteux pour le propriétaire puisque égal a plus de 10% du prix d'acquisition et en plus tous les travaux a la charge du locataire. C'est ca un prix honnete et interessant ? ! Et c'est la mutuelle qui est censée avoir fait une affaire ! Mais c'était quoi les 2 autres propositions jugées moins intéressantes pour la mutuelle ? Ce serait bien de le savoir

  • mark92 il y a 9 mois

    Mais ils se moquent du monde les pseudos moralisateurs. 2 ministres en examen, le 1° ministre qui ne déclare pas ses biens immobiliers, un ministre qui manipule le crédit mutuel de Bretagne... Et c'est pas fini

  • cg46 il y a 9 mois

    Des locaux vétustes dont les travaux ont été payé par les sociétaires de la mutuelle. Au final la valeurs des biens a augmenté considérablement (3000%) au profit de la sci détenue par sa femme. Elle est pas belle la vie !

  • serval02 il y a 9 mois

    La "probité " de Ferrand pas en cause...Il faudrait qu'ils expliquent le terme probité pour que mous en ayons tous la même formulation...MDR

  • paulin17 il y a 9 mois

    Si c "legal et banal", pkoi ne pas l'avoir fait en son nom propre?

  • paulin17 il y a 9 mois

    C sûr que quand c 'est le FN on en parle bcps plus dans les medias, quand c la goche le type est quasi innocent et personne ( à gauche) ne comprends pkoi on en parle, c presque "normal"!

  • M2734309 il y a 9 mois

    M7732327, pour cela il faudrait une enquête, mais on nous annonce déjà que c'était légal, alors c'est mal barré !

  • M2734309 il y a 9 mois

    Je loue un petit F4 en Alsace avec un loyer qui correspond à 4.8% du prix d'achat, et je trouve que c'est déjà bien !

  • M7097610 il y a 9 mois

    complicité d'abus de bien sociaux....mais que fait le parquet ?