La principauté entre effervescence et perplexité

le
0
En dépit de la rumeur, apparue ces derniers jours, d'une tentative de fuite de la future princesse la fête continuait mardi à se préparer activement.

Les derniers retardataires accrochaient mardi encore à leur balcon les calicots rouge et blanc qui vont saluer le mariage d'Albert II et de Charlene Wittstock prévu ce week-end dans la principauté.

L'ambiance est à la fête, mais aussi à l'inquiétude depuis la rumeur, apparue ces derniers jours, d'une tentative de fuite de la future princesse. Et il ne faut pas chercher très longtemps pour rencontrer des Monégasques prêts, sous couvert d'anonymat, à confier leurs craintes. «Jusqu'ici, c'était vraiment un beau couple, qui semblait même fusionnel, explique une résidente de la principauté. Et puis il y a eu cette rumeur, avec une seule interrogation: était-ce à Vintimille ou à Nice que Charlene avait finalement été rattrapée alors qu'elle tentait de gagner l'Afrique du Sud? Cette histoire, c'est vraiment casse-pieds, on est déçus...»

Plus loin, un commerçant, qui préfère lui aussi rester anonyme, s'interroge: «Bien sûr que je suis au courant de la rumeur,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant