La prime Sarkozy est «ruineuse» pour Parisot

le
0
La présidente du Medef, Laurence Parisot, a réaffirmé son opposition à la mesure voulue par le gouvernement. Elle dresse une «longue liste d'effets pervers». Baroin confirme que la mesure sera appliquée cette année.

«La prime obligatoire est une idée tout à fait néfaste pour l'économie». La présidente du Medef, Laurence Parisot, n'a pas mâché ses mots au micro de RTL ce vendredi pour dénoncer la prime aux salariés récemment proposée par le gouvernement. La patronne des patrons qualifie ainsi tour à tour le dispositif de «ruineux» et «d'inepte».

Laurence Parisot ajoute qu'elle «ne connait pas un seul chef d'entreprise qui approuve cette mesure». Elle identifie ainsi une «longue liste d'effets pervers pour les entreprises». Selon elle, «l'application de la mesure pourrait être ruineuse pour beaucoup d'entreprises». Laurence Parisot affirme en outre que la mesure «met à bas le capitalisme familial».

«Dialogue social bafoué»

Cette dernière ajoute que «le partage de la richesse est déjà fait et discuté au sein des entreprises». Ainsi, la mesure prônée par le gouvernement «bafoue le dialogue social ».

Et si le gouvernement affirme que la prime obligatoire est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant