La «prime dividendes» est applicable

le
0
Cette mesure, imposée par Nicolas Sarkozy aux entreprises de plus de 50 personnes qui distribuent des dividendes en hausse, est assortie d'exonérations de charges et bénéficiera à 4 millions de salariés. Au moins.

Le Parlement a définitivement adopté mercredi la «prime contre dividendes» imposée par Nicolas Sarkozy aux «entreprises qui se portent bien».

o Quel est le principe de cette prime?

Pour le gouvernement, toute entreprise qui distribuera en 2011 à ses actionnaires des dividendes en hausse (par rapport à la moyenne des deux années précédentes) devra verser une prime à ses salariés. «Ce n'est pas une question de pouvoir d'achat mais de principe, a rappelé Xavier Bertrand, le ministre de l'Emploi. Si l'entreprise se porte bien, elle le doit à ses salariés qui ont fait beaucoup de sacrifices pendant la crise et il est juste qu'elle leur verse quelque chose.»

o Quelles sont ses modalités?

Le versement d'une telle prime est obligatoire pour les entreprises assujetties de plus de 50 salariés. Elle est facultative dans toutes les autres. Son montant - qui atteindra en moyenne 700 euros, selon le gouvernement - sera fixé par négociation entre les employeur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant