La prime des Bleus convoitée par les sans-abri de Lyon

le
0
Séduite par la décision des joueurs italiens, qui ont choisi de reverser leur prime de l'Euro 2012 aux sinistrés du tremblement de terre en Émilie-Romagne, une association lyonnaise demande un geste aux Bleus.

Dans le contexte pour le moins houleux autour de l'équipe de France de football après l'Euro, l'initiative tombe à pic. L'association lyonnaise Notre-Dame des sans-abri a écrit lundi à Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, et aux joueurs de l'équipe de France, pour leur demander ni plus ni moins de lui reverser la prime de 100.000 euros qu'ils ont reçue à l'issue à la suite de leur qualification pour les quarts de finale de l'Euro 2012. Mardi matin, le président de la FFF a annoncé que les primes des joueurs étaient gelées pour le moment. Ces derniers jours, plusieurs voix se sont élevées contre le versement de cette récompense jugée imméritée par certains au regard du comportement des Bleus.

100.000 euros, c'est 22.000 repas servis

«Nous avons trouvé formidable que les joueurs italiens reversent leur prime aux sinistrés des tremblements de terre d'Émilie-Romagne, explique Sébastien Guth, du foyer de Notre-Dame des sans-abri. Dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant