La primaire UMP pour la mairie de Paris se poursuit

le
0
A l'issue d'une réunion du Conseil supérieur de la primaire, les quatre candidats ont accepté de ne plus s'exprimer publiquement jusqu'à la fin du scrutin, lundi soir.

Trois heures trente... C'est le délai qu'il aura fallu au Conseil supérieur de la primaire et aux candidats à l'investiture parisienne, réunis au siège de la fédération, rue d'Alger, pour se mettre d'accord samedi en fin de journée. «Nous sommes repartis sur de bonnes bases», a assuré le président et député-maire du XVe, Philippe Goujon. La veille, vendredi soir, le benjamin des candidats, Pierre-Yves Bournazel, avait demandé la suspension des opérations en raison des fraudes constatées. «La réunion a été longue car la filiale de La Poste chargée de l'organisation technique a répondu à l'ensemble de nos questions, a indiqué un participant alors que dans la journée de samedi, la rédaction de Metronews a indiqué avoir fait voter le chanteur décédé Georges Moustaki...

Dans son co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant