La primaire PS, une opération à plus de 3 millions d'euros

le
0
Tracts, publicité, application iPhone… En moins d'un an, le budget consacré au scrutin des 9 et 16 octobre a doublé. Objectif : mobiliser le maximum de citoyens pour faire de ce rendez-vous un «investissement politique»

Des millions de tracts, des encarts publicitaires dans la presse nationale et régionale, 9.500 bureaux de vote, une centaine d'huissiers… Pour sa primaire en vue de l'élection présidentielle de mai 2012, le Parti socialiste joue gros. Le but : mobiliser le maximum de militants et de sympathisants socialistes pour l'élection de son candidat, les 9 et 16 octobre. Mais cet objectif ambitieux a un coût : 3 à 3,5 millions d'euros. Soit deux fois plus que le budget estimatif annoncé en janvier dernier.

«Cette primaire étant une première en France, nous n'avions pas imaginé certaines dépenses au départ, explique au Figaro.fr le trésorier du Parti socialiste, Régis Juanico. Nous avons notamment dû réévaluer notre budget de communication ou l'enveloppe allouée à chaque candidat». De 30.000 euros, cette dernière est passée à 50.000, le budget initial des candidats étant déjà pour la plupart atteint. «Nous avons également dû prendre en compte les demandes de la Cnil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant