La prière de l'Assomption continue de faire des vagues

le
0
Le message pour la famille et le droit des enfants à avoir un père et une mère a suscité de nombreuses réactions.

Mercredi matin, à l'église de la Trinité à Paris (IXe arrondissement), les fidèles étaient nombreux pour célébrer l'Assomption. Lors de la messe, ils ont prié pour les personnes victimes de la crise économique, pour la jeunesse mais aussi pour le droit des enfants à «bénéficier pleinement de l'amour d'un père et d'une mère». C'est cette partie de la prière universelle, proposée par le cardinal André Vingt-Trois, qui suscite la polémique. En rappelant l'attachement à la famille traditionnelle, la prière réaffirme implicitement l'opposition de l'Église au mariage homosexuel. Une façon de faire valoir son point de vue au moment où le nouveau gouvernement prévoit sa légalisation au printemps 2013.

Du côté des paroissiens de la Trinité, on estime que «la polémique n'a pas vraiment lieu d'être, ce n'est pas une surprise que l'Église soit contre», témoigne Annick, «mais il est important que l'on puisse débattre du mariage homosexuel». Les catholiques pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant