«La presse hippique était passéiste»

le
0
Sylvain Genevée, directeur général du groupe Geny Infos, éditeur du quotidien Geny Courses , est l'invité du «Buzz Média Orange-Le Figaro».

«Mettez du Geny dans vos paris». Telle est l'accroche du nouveau quotidien hippique, Geny Courses, que les turfistes pourront acheter demain, samedi, dans les kiosques français. Depuis mercredi, 15.000 exemplaires du nouveau titre ont déjà été distribués chaque jour gratuitement aux abords des hippodromes et des bars PMU, avant le lancement officiel demain au prix d'un euro. Avec 36 à 40 pages en couleurs au format berlinois, Geny Courses espère trouver sa place sur un marché déjà très encombré et dominé par le groupe Turf Éditions, éditeur de huit des onze quotidiens hippiques, dont le leader Paris turf.

Pas moins de 150.000 exemplaires de Geny Courses seront mis en place demain par son éditeur, le groupe Geny Infos. Filiale du PMU, cette dernière a été accusée par plusieurs éditeurs de presse hippique de concurrence déloyale et de conflit d'intérêt entre le journal et le PMU. Pour essayer de calmer le jeu, le PMU a annoncé, jeudi, la vente de sa filia

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant