La presse financière anglo-saxonne reconsidère Hollande

le
4
François Hollande est un «pragmatique», reconnaît l'éditorialiste du Financial Times . Il se pourrait même qu'il abandonne ses promesses sur le perron de l'Élysée, estiment les commentateurs étrangers.

«Arrêtez de vous inquiéter à propos d'une nouvelle Révolution française!», s'exclame le journaliste Philip Stephens dans un éditorial du Financial Times paru ce vendredi. Une probable victoire du candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, ne provoquera pas la levée de barricades insurrectionnelles, explique-t-il en substance. Cette prise de position révèle un changement de ton, de la part de la presse financière anglo-saxonne, à l'égard du favori des sondages.

Ce point de vue, paru dans le très influent quotidien financier de la City, vient contrebalancer la charge menée depuis plusieurs semaines par le non moins influent hebdomadaire britannique The Economist . Ce dernier a qualifié le candidat socialiste de «plutôt dangereux». Le danger est ailleurs, rétorque donc le Financial Times: du côté des scores du premier tour de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon, «aperçu de l'humeur révolutionnaire planant sur l'Europe».

Les journalistes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • t.atari2 le samedi 5 mai 2012 à 11:28

    A LIRE!!!TRES IMPORTANT!!!Voilà pourquoi Sarko va gagner...http://www.contrepoints.org/2012/05/03/81678-pourquoi-nicolas-sarkozy-peut-encore-gagner-le-6-mai. A faire circuler sur tous les sites communautaires.

  • M4261473 le vendredi 4 mai 2012 à 17:31

    C'est certain que si Hollande ne fait rien de ce qu'il a dit il sera considéré comme un pragmatique par la presse anglo saxonne

  • M610716 le vendredi 4 mai 2012 à 16:27

    les anglos américains sont souvent plus lucides et plus sages que nous

  • v.mart10 le vendredi 4 mai 2012 à 16:04

    à vous, perfides amis, on est disposé à vous l'offrir notre capitaine de pédalo...prenez-le donc