La presse britannique rebat les cartes

le
0
La fermeture du journal News of the World , après le scandale, a dopé les ventes de ses concurrents.

À Londres

Qui a le plus profité de la fermeture du tabloïd dominical News of the World le 10 juillet dernier? Les chiffres de vente de juillet, dévoilés par l'agence ABC, nous en donnent une première idée. Le gâteau était énorme puisque le tabloïd de Rupert Murdoch était le journal du dimanche le plus lu, avec 2,6 millions d'exemplaires.

Si tous les tabloïds de fin de semaine ont vu leurs ventes bondir, on peut distinguer deux grands gagnants. D'abord, le groupe Trinity Mirror, propriétaire du Sunday Mirror, de People, ainsi que de journaux régionaux. Le groupe a séduit en tout plus de 1,1 million de nouveaux lecteurs, dont 700.000 pour le Sunday Mirror qui a vendu 1,8 million de journaux en juillet. Le tabloïd apprécié des travaillistes a su attirer les anciens lecteurs du News of the World, grâce à des titres fracassants, mais aussi, comme tous ses concurrents, des prix cassés. Les marchés financiers ont d'ailleurs salué la performance. Le titre de Trin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant