La presse anglaise insiste sur les tensions Paris-Londres

le
0
Plus que les propos de Nicolas Sarkozy, qui aurait qualifié David Cameron de «gamin buté», la presse britannique souligne surtout les tensions actuelles entre le Royaume-Uni et la France.

Pour une fois, le fond aura pris le pas sur la forme. Alors que l'on aurait pu croire que Nicolas Sarkozy traitant David Cameron de «gamin buté» allait alimenter le buzz, les médias britanniques ont surtout vu dans cette déclaration un signe des difficultés relationnelles éprouvées par la France et le Royaume-Uni.

La presse mécontente des déclarations de Christian Noyer

Pas de gros titres relatant des propos prêtés au président par Le Canard Enchaîné donc, mais des analyses sur la renégociation des traités européens refusée par David Cameron. Ce sont d'ailleurs les propos de Christian Noyer, un autre Français, qui font véritablement réagir les journalistes outre-Manche. Le gouverneur de la Banque de France a déclaré, jeudi, que les agences de notation devaient commencer par «dégrader le Royaume-Uni qui a plus de déficits, autant de dettes, plus d'inflation, moins de croissance» que la France.

C'est le cas, notamment, du London Evening Standard, du Financial Tim...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant