La présidente sud-coréenne ouverte à des contacts avec le Nord

le
0

SEOUL, 17 septembre (Reuters) - La présidente sud-coréenne, Park Geun-hye, n'exclut pas des contacts avec le Nord en marge de la prochaine Assemblée générale annuelle des Nations unies qui a lieu à la fin du mois. Il faudra pour cela que Pyongyang cherche sincèrement un dialogue constructif et réponde positivement aux offres de discussions de Séoul, a-t-elle dit mercredi à Reuters. La Corée du Nord enverra son ministre des Affaires étrangères, Ri Su Yong, au débat général de l'assemblée de l'Onu prévu dans une semaine. Il s'agit du plus haut responsable nord-coréen à y assister depuis quinze ans. Park n'a pour l'heure aucune rencontre prévue à New York mais laisse la porte ouverte au dialogue "si l'occasion se présente et qu'ils répondent positivement à notre offre, déjà formulée, de contacts et de dialogue à haut niveau". Arrivée il y a dix-neuf mois à la présidence, Park Geun-hye n'a guère avancé sur la réconciliation entre les deux Corées, deux pays toujours techniquement en guerre car n'ayant signé aucun traité de paix depuis l'armistice de 1953. (Jean Yoon, Tony Munroe; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant