La présidence sud-coréenne désigne un nouveau Premier ministre

le
0
    SEOUL, 2 novembre (Reuters) - Les services de la présidence 
sud-coréenne ont annoncé mercredi la désignation de Kim 
Byong-joon au poste de Premier ministre et celle de Yim 
Jong-yong à celui de ministre des Finances alors que le pays 
traverse une période de turbulences politiques. 
    La présidente Park Geun-hye est impliquée dans un scandale 
impliquant une de ses proches, Choi Soon-sil, accusée de s'être 
servie de leur amitié pour influencer la gestion des affaires 
publiques.   
    La cote de popularité de la présidente est tombée à 17,5% 
dans le baromètre Realmeter, son plus bas niveau depuis son 
investiture, en février 2013. Son parti Saenuri (droite) est 
pour sa part devancé par le Parti démocratique d'opposition dans 
les intentions de vote. 
    Depuis plusieurs semaines, les médias sud-coréens 
multiplient les révélations sur la façon dont Choi aurait 
exploité son amitié avec la présidente. 
 
 (Christine Kim, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant