La présidence du groupe UMP disputée

le
1
Cette élection interne est considérée comme la première étape de la bataille pour la présidence de l'UMP.

Dans l'opposition, l'UMP dispose de deux postes importants à pourvoir à l'Assemblée nationale: la présidence du groupe UMP et celle de la commission des finances. Tenir les rênes du groupe UMP pendant cinq ans est un enjeu de pouvoir qui va au-delà du cadre parlementaire. La bataille pour la présidence du groupe, qui ne durera que trois jours, sera féroce.

Cette élection interne, qui aura lieu mercredi matin, est considérée comme la première étape de la bataille pour la présidence de l'UMP, prévue à l'automne. Autant dire qu'elle sera perçue comme le premier round du match que se livrent l'ancien premier ministre François Fillon, qui a été élu dimanche député de Paris, et Jean-François Copé, l'actuel secrétaire général, réélu avec près de 60% des voix en Seine-et-Marne.

Christian Jacob, le président sortant, qui avait succédé à Jean-François Copé le 23 novembre 2010, part favori. Il a le soutien du député maire de Meaux, dont il est très proche. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le lundi 18 juin 2012 à 11:59

    JPi - Surtout pas changer une équipe qui perd.