La première ville flottante sera-t-elle en France ?

le , mis à jour le
0
La « cité flottante » du Seasteading Institute.
La « cité flottante » du Seasteading Institute.

Au milieu d'un lagon, des îles artificielles ancrées sur les fonds marins sous forme de plateformes modulables reliées les unes aux autres et utilisant l'énergie solaire. Le tout bourré de nouvelles technologies et pouvant accueillir des habitations, des commerces ou encore des instituts de recherche. Cela pourrait prendre vie prochainement en Polynésie française, comme le raconte La Dépêche de Tahiti

. Le lagon de Raiatea, celui de Tupai ou la baie de Phaëton, à Tahiti, pourraient devenir l'écrin de ces villes du futur, qualifiées de « paradis pour geek » par Tahiti Info.

Un pas a en tout cas été fait dans cette direction par le président de cette collectivité d'outre-mer qui possède une grande autonomie par rapport à la France métropolitaine. Édouard Fritch va signer un protocole d'accord avec l'ONG Seasteading Institute qui est derrière ce rêve du futur. Pour les représentants français, cela pourrait représenter une manne financière et constituer une vitrine incroyable pour ces archipels menacés par la montée des eaux.

De son côté, l'organisation se félicite de pouvoir « développer le prototype de la première plateforme flottante dans les eaux calmes de la Polynésie française ». Ce prototype prévoit la construction de « deux ou trois plateformes flottantes, reliées entre elles » pour un coût de 30 à 50 millions de dollars et, en cas de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant