La première supérette «100% vrac» s'ouvre à Paris

le
0

Le réseau coopératif Biocoop teste ce concept de magasin totalement sans emballage en marge de la conférence sur le climat, qui se tiendra à Paris le mois prochain.

Biocoop se met au diapason de la COP21, la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris le mois prochain. Le premier réseau de magasins bio et équitables en France, avec 357 points de vente, ouvre ce mardi son magasin éphémère «Biocoop21» dans la capitale. Exit les conditionnements en carton ou plastique, et les boîtes de conserve, ce supermarché sera «100% vrac, 100% sans emballage». Situé dans le 10e arrondissement de Paris, cet espace de 65 mètres carrés sera ouvert jusqu'à fin décembre «pour tester en conditions réelles des dispositifs de ‘vrac & sans emballage' dans le but d'un développement pérenne», explique Biocoop, qui a lancé cette expérimentation avec le soutien de la Semaest, la société de la ville de Paris qui soutient le commerce de proximité.

Concrètement, 250 références de produits seront proposées dans les rayons de ce magasin éphémère: de l'épicerie (fruits, légumes, etc...), mais aussi des produits frais et de la crémerie (pain, charcuterie, beurre, yaourt, fromage, etc...). Biocoop donne toujours priorité aux produits locaux, «avec 15 à 20% des références provenant de moins de 150 km de Paris». Pour repartir avec leurs achats, les consommateurs sont invités à venir directement avec leurs propres contenants. «Et pour ceux qui n'y auraient pas pensé, le magasin éphémère Biocoop21 leur proposera des bocaux en verre, des pochons en coton issu d'une culture biologique contrôlée et des ‘algobols', des bols fabriqués à partir d'algues 100% recyclables et durables», précise l'enseigne. Son «bar à bocaux» propose ainsi un choix de contenants en verre de 0,5 à 1,4 litre à partir de 4 euros pour transporter ses achats.

Pour «lutter contre la pollution environnementale et limiter la masse de déchets d'emballage», Biocoop propose en fait depuis près de 30 ans de nombreux produits en vrac - biscuits, céréales, fruits secs, pâtes, riz, sucres, etc. - dans un rayon dédié. L'an dernier, surfant sur le succès du bio, le réseau a enregistré une croissance de 13,4% de son chiffre d'affaires à 657 millions d'euros. Le vrac a lui aussi le vent en poupe, porté par la crise. Des espaces Self Discount à très bas prix chez Auchan à la chaîne d'épiceries Day by Day lancée en 2013, en passant par l'épicerie sans emballages jetables La Recharge à Bordeaux, ce concept écologique promet de faire un ...carton.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant