La première bioprothèse cardiaque

le
0
En partenariat avec «Le Figaro», des membres de l'Académie des sciences répondent aux grandes questions de l'actualité scientifique. Alain Carpentier, chirurgien cardiaque et membre de l'Académie des sciences, fait le point sur la première bioprothèse cardiaque.

Chaque année, en France, des dizaines de milliers de malades meurent d'insuffisance cardiaque faute de pouvoir bénéficier d'un c½ur de rechange immédiatement disponible. La transplantation y pourvoit en partie mais nécessite un traitement antirejet contraignant et souffre d'un manque crucial d'organes.

Le c½ur artificiel est la réponse à ce grave problème de santé publique. Longtemps tenu pour une gageure, il bénéficie aujourd'hui de progrès tels qu'on peut envisager des applications chez l'homme dans un avenir proche avec pour but ultime de supprimer les besoins en transplantation.

Trois modèles sont en concurrence. Le CardioWest américain, actuellement utilisé en attente d'une t...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant