La préfecture du Var autorise l'abattage d'un loup

le
0
AUTORISATION DE L'ABATTAGE D'UN LOUP DANS LE VAR
AUTORISATION DE L'ABATTAGE D'UN LOUP DANS LE VAR

MARSEILLE (Reuters) - Le préfet du Var a autorisé un tir de prélèvement de loup, c'est-à-dire un abattage, pour protéger les troupeaux domestiques qui pâturent sur le camp militaire de Canjuers.

Les lieutenants de louveterie désignés ont jusqu'au 19 septembre pour procéder à ce tir de prélèvement, date à laquelle les brebis ne devraient plus être exposées dans ces conditions à la prédation du loup, précise lundi la préfecture dans un communiqué.

La préfecture précise que 233 attaques où la responsabilité du loup n'est pas écartée ont eu lieu en 2011 dans le Var, entraînant la mort ou la blessure de 644 animaux.

Entre le 1er janvier et le 30 juillet 2012, 85 nouvelles attaques ont été enregistrées pour 201 victimes constatées malgré la mise en place des mesures de protection et d'effarouchement du loup.

La zone du secteur de Canjuers, où les attaques sur les troupeaux domestiques sont nombreuses et récurrentes depuis l'été 2008, comprend les parties de territoires situées sur le camp militaire de Canjuers pour les communes d'Aiguines, Chateaudouble, Comps-sur-Artuby, La Roque Esclapon, Montferrat, Mons et Seillans.

Jean-François Rosnoblet, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant