La Poste : résultats en hausse en pleine transformation du groupe

le
0

Un «rebond» que La Poste veut poursuivre. Le groupe public a annoncé mardi un bénéfice en forte hausse en 2015, aidée par une hausse historique des prix des timbres et de ses diversifications. Le PDG de La Poste, Philippe Wahl, cherche à transformer le groupe pour construire «la plus grande entreprise de proximité humaine» de France. Ce qui ne manque pas d'occasionner de la casse, les syndicats dénoncant la suppression de 7200 emplois.

Les indicateurs économiques sont dans le vert, avec un chiffre d'affaires en hausse de 4% (à 23,045 milliards d'euros) et un résultat d'exploitation qui a augmenté de 21,6% (à 875 millions). Une bonne santé économique affichée dans un contexte difficile. La fréquentation des bureaux de poste a encore baissé de 4,2% l'an dernier, et le volume des lettres et cartes a reculé de 6,5%. Cependant, le chiffre d'affaires du courrier traditionnel, en particulier, est en très légère hausse, de 0,1%, à 9,334 milliards d'euros, grâce à l'augmentation des tarifs de 7%.

La Poste en pleine transformation

Cette hausse du prix des timbres en janvier 2015 était la plus importante jamais mise en oeuvre dans l'histoire de l'entreprise publique. L'affranchissement d'une lettre rouge était passé de 66 à 76 centimes, et la lettre verte de 61 à 68 centimes. Elle était justement destinée à redresser les revenus de l'entreprise, pour compenser l'effondrement continu des envois de courriers, concurrencés par les moyens de communication numériques.

En outre, La Poste a bénéficié en 2015 de 318 millions d'euros au titre du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) --un dispositif destiné à aider les entreprises à restaurer leur compétitivité--, après 323 millions en 2014. La Poste entend maintenant poursuivre son effort de «transformation» en développant notamment le transport de colis et les services de proximité.

Une diversification qui porte ses fruits

Le PDG de La ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant