La poste américaine au bord de la faillite

le
0
L'entreprise publique risque le défaut de paiement dès le 30 septembre. Elle réclame des assouplissements à ses contraintes pour faire face à la chute des volumes de courrier.

La situation financière de la poste américaine est catastrophique. Au premier trimestre, l'US Postal Service (USPS), agence du gouvernement financée de ­manière indépendante sans crédits budgétaires, a encore perdu 2,2 milliards de dollars, 27% de plus qu'un an plus tôt. Voilà quatre ans que la poste est dans le rouge aux États-Unis. Et à moins que le Congrès n'intervienne, l'USPS sera en défaut de paiement d'ici à la fin septembre.

L'USPS n'a pour mission que de distribuer le courrier. L'agence ne peut compter sur des services bancaires pour compléter ses recettes tirées de l'affranchissement. Elle ne peut recourir à l'emprunt que sur autorisation du Congrès.

«Un mode d'activité flexible et durable»

Or, le plafond de 15 milliards de dollars de sa dette sera probablement atteint le 30 septembre. Le ­patron de l'agence, Patrick R. Donahoe, explique: «USPS continue de demander des réformes législatives pour trouver un mode d'activité flexible et durable.»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant