La position de l'Iran limite les chances d'un accord à l'Opep

le
0
L'IRAN BLOQUERAIT TOUT ACCORD À L'OPEP
L'IRAN BLOQUERAIT TOUT ACCORD À L'OPEP

VIENNE (Reuters) - Un accord entre les pays membres de l'Opep fixant un nouveau plafond de production semble peu probable vu la position dure adoptée par l'Iran, dit-on de sources proches de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Des manoeuvres diplomatiques de dernière minute ont eu lieu jeudi, avec une rencontre dans la matinée entre la délégation de l'Iran et celles du Nigeria et du Qatar, en quête de compromis.

La réunion de l'Opep a commencé à 10h00, avec une séance à huis clos prévue à partir de midi, suivie d'une conférence de presse à 16h00, selon le programme annoncé.

La fixation d'un plafond de production serait le fruit d'un compromis inattendu entre les membres du cartel, qui n'étaient pas parvenus lors de leurs précédentes réunions à se mettre d'accord sur une inflexion de leur politique en avril.

L'Arabie saoudite, qui avait dans un premier temps prôné un gel des niveaux de production, a finalement renoncé au dernier moment à cette initiative en exigeant que l'Iran y participe, ce que Téhéran, qui entend reprendre toute sa place sur le marché mondial du pétrole après la levée de sanctions occidentales, a refusé.

Jusqu'en décembre, l'Opep respectait un plafond de pompage de 30 millions de barils par jour (bpj), fixé en décembre 2011. Mais elle produit actuellement environ 32,5 millions de bpj et tout nouveau plafond inférieur à ce seuil équivaudrait à une réduction de fait de la production.

(Bureau de l'Opep à Vienne, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant