La Porsche 911 enlève le haut

le
0
Comme les grands crus, le best-seller de la firme souabe se bonifie avec l'âge.

Ceux qui l'avaient un peu trop vite enterrée vont apprendre à leurs dépens que la 911 est un drôle d'oiseau. Immuable et indifférent au temps qui passe. Au seuil de la cinquantaine, ce modèle, qui symbolise à lui seul l'esprit Porsche, fait peau neuve. Comme on pouvait s'y attendre, les améliorations se nichent dans les entrailles d'une silhouette insensible aux humeurs de la mode. Sous une nouvelle plate-forme allongée et élargie répondant au code 991, le style évolue en douceur. C'est la poupe volumineuse et caractérisée par des feux en forme de lame qui tranche vraiment avec la précédente. A défaut de surprendre visuellement, la nouvelle 911 a gagné une efficacité que l'on ne lui connaissait pas, au point de reprendre ses distances avec ses rivales qui lui contestent, depuis des lustres, le titre envié de reine des sportives. A peine les livraisons du coupé ont-elles débuté que le cabriolet est prêt pour les premiers rayons de soleil du printemps. On sera d'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant