La population mondiale plus heureuse malgré la crise

le
0
L'ONU vient de publier le « Rapport 2013 du bonheur». Elle conclut que la région la «plus heureuse» reste l'Amérique du Nord, suivie par l'Europe occidentale et l'Amérique latine au coude à coude

Le bonheur. Un concept naïf au premier abord, d'une complexité tortueuse pour le métaphysicien. Finalement, pourquoi ne pas trancher et choisir l'approche rationnelle? C'est ce que propose l'ONU depuis plus d'un an, qui vient de publier le «World Happiness Report 2013», un rapport annuel qui mesure le bien être des individus, pays par pays.

Concrètement, ce rapport vise à pousser les Etats à prendre en compte ce type de données pour mener à bien des politiques nationales en vue d'un développement plus durable. Il démontre, à travers de nombreux exemples concrets, le succès des gouvernements qui incluent le bonheur dans l'équation. Par exemple, le Royaume-Uni est arrivé à la conclusion que la «ruralité», et les «espaces verts» étaient des facteurs clés du bonhe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant