La popularité du couple exécutif poursuit sa baisse

le
3

PARIS (Reuters) - La cote de popularité de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault poursuit sa baisse en janvier, avec respectivement 39% et 35% d'opinions favorables, selon un sondage LH2 publié lundi sur le site du Nouvel Observateur.

Le chef de l'Etat perd un point comparé au mois de décembre et recueille désormais un quart d'opinions "très négatives" (25%, +1 point). Quant au Premier ministre, il perd deux points en un mois. A titre de comparaison, son prédécesseur François Fillon recueillait à la même période 50% d'opinions favorables, soit 15 points de plus que Jean-Marc Ayrault.

"La question de la légitimité de Jean-Marc Ayrault et de son maintien à la tête du gouvernement peut aujourd'hui se poser", relève l'institut de sondage. "La nécessité pour le couple exécutif de ressouder sa base électorale apparaît toujours d'actualité, l'ancrage à gauche de l'action présidentielle et gouvernementale ne convainquant pas, en particulier suite à l'épisode de Florange."

La popularité de François Hollande décline en effet auprès des sympathisants de la gauche avec 67% d'opinions favorables, soit une baisse de trois points. Jean-Marc Ayrault perd pour sa part six points, à 57% d'opinions favorables, auprès de l'électorat de gauche.

Le sondage a été réalisé les 11 et 12 janvier par téléphone auprès d'un échantillon de 953 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 14 jan 2013 à 22:49

    39 et 35% je trouve ces scores extraordinaires, cela signifie qu'il y a plus de 30% de c.. parfaits en France.

  • M6197799 le lundi 14 jan 2013 à 22:19

    Hollande va même réussir à créer un "vote catholique" qui n'a jamais existé jusqu'à maintenant. Quand on voit le nombre de bretons qui ont défilé dimanche, on peut penser que les élus socialistes de l'ouest doivent trembler! N'oublions pas que l'ouest était majoritairement à droite et qu'il a basculé à gauche l'an dernier . A votre avis, ces élus iront-ils jusqu'à défendre opinion de leurs électeurs contre les ordres du parti ? voter non comme le veut la majorité des Bretons ?

  • M5062559 le lundi 14 jan 2013 à 22:11

    39% cela a souvent été le niveau de la gauche. A mon avis si cela passe dessous ce sera fichu pour Hollande et son gouvernement.